Prévention Rue

La Prévention Spécialisée « Rue »

Aller vers la page "PREVENTION SPECIALISEE"

7 éducateurs spécialisés sont supervisés par une chef de service. Ils interviennent auprès des jeunes de 6 à 26 ans et de leurs familles et prioritairement âgés de 11 à 21 ans. Ils sont présents au sein de 3 communes (Saint-André-les-Vergers, Saint-Julien-les-Villas, Bréviandes).

La  prise de contact reste anonyme et totalement volontaire. Les éducateurs de rue proposent un accompagnement éducatif, un suivi individualisé adapté à la demande et au projet du jeune et de sa famille. Ils leur proposent une écoute, des pistes, des orientations, une méthodologie afin qu’ils puissent accéder ensuite aux structures de droit commun.

  • Cheffe de Service : Valérie Millet Tel / 06 13 60 10 87 / Mail : valerie.millet@aase.asso.fr
  • Secteur Saint-André-Les-Vergers : 06 03 85 17 75 / 06 22 02 48 57
  • Secteur Saint-Julien-les-Villas – Bréviandes : 06 11 54 15 67

Le Public

Notre action s’oriente vers un public âgé de 6 à 26 ans et prioritairement âgé de 11 à 21 ans, en difficultés sociales, en souffrance et cumulant des carences diverses et des problématiques multiples : familiales, sociales, professionnelles, scolaires, de santé de justice, de logement, financière administrative, troubles du comportement, violence, déviance, délinquance…

Au quotidien et dans un souci de continuité d’intervention, le travail entreprit avec les jeunes de plus de 21 ans est axé sur l’autonomie. Nous cherchons à les responsabiliser dans leurs démarches avec un accompagnement moins soutenu. Nous tendons à les orienter plus rapidement vers les structures de droit commun.

Le travail avec la famille s’avère indispensable, mais doit toujours se faire avec l’accord du jeune y compris pour les jeunes majeurs.

Nos Principes

  • La libre adhésion : Il s’agit avant tout d’établir une relation de confiance, qui pourra s’inscrire dans la durée, préalable à toutes les actions éducatives et relations durables. Ce principe met en avant l’idée « d’aller vers » , l’acceptation mutuelle de la relation proposée pour les aider à réaliser leur choix de vie.
  • Le non-mandat : Il implique que les personnes rencontrées ne sont pas désignées nominativement, ni par l’instance administrative ni par l’instance judiciaire. Le non-mandat n’exclut pas la commande sociale.
  • L’anonymat exclut toute diffusion de dossier ou document nominatif et l’éducateur de Prévention Spécialisée ne retranscrit aux professionnels des structures de droit commun que ce que le jeune lui a autorisé. L’éducateur de rue a un devoir de discrétion et de confidentialité à l’égard des jeunes avec lesquels il entretien une relation éducative. 
  • Le secret professionnel : Cette notion est au cœur de l’identité de tous les travailleurs sociaux œuvrant dans le champ de la protection de l’enfance. C’est parce que nous ne sommes pas obligés de livrer des secrets qui nous sont confiés que nous pouvons instituer une relation de confiance et exercer notre métier.
  • Le secret professionnel est un droit, mais aussi un devoir et un outil de travail indispensable. Le partage des informations est strictement lié à ce qui est nécessaire à l’accomplissement de la mission de protection de l’enfance (en particulier dans le cadre de l’article 375 du Code Civil). En dehors de ce contexte, il ne peut être exigé des éducateurs de prévention spécialisée qu’ils délivrent des informations concernant les jeunes.
  • Le travail en partenariat : Le travail en équipe pluridisciplinaire et le partenariat. Ce principe s’inscrit dans le cadre des missions de la prévention spécialisée dans la mesure où il n’est pas possible pour les éducateurs d’agir seuls. Ils se doivent de travailler en réseau et en complémentarité avec d’autres intervenants sociaux, d’autres professionnels 

Nos Pratiques Professionnelles 

  • Présence sociale : c’est une présence fréquente et régulière aux moments et aux endroits où les jeunes ont l’habitude de se retrouver.
  • Les objectifs : Etre connu et reconnu, Etablir des liens propices à la relation de confiance,Ecouter et observer
  • Entretiens individuels, Objectifs : Rassurer, sécuriser, établir une relation de confiance, Aider à la formulation et à la réalisation d’un projet personnel
  • Accompagnements socio-éducatifs, Objectifs : Accompagner le jeune dans son projet Aider le jeune à prendre de la distance face aux difficultés, Favoriser son expression en l’orientant vers la recherche de solutions, Orienter le jeune, le mettre en relation et/ou l’accompagner physiquement vers les structures de droit commun ou tout autre lieu nécessaire à la réalisation de son projet
  • Actions collectives : Café Parents pour soutenir la parentalité, Action de prévention : contre les risques des accidents domestiques, les dangers d’Internet, la prévention routière…..
  • Nos partenaires : les travailleurs sociaux des collectivités territoriales, de l’Education Nationale et du secteur associatif. Les divers salariés des champs de l’Education Nationale, de l’Aide Sociale à l’Enfance, du logement, de la formation et de l’emploi, de la justice, de la santé, du loisir et de la promotion du lien social.

Nos Objectifs Spécifiques

Soutien à la parentalité et travail auprès des familles. (Valoriser les compétences des familles, recréer du dialogue et du lien, repositionner chacun dans son rôle, rappeler les droits et les devoirs de chacun, réguler les conflits). Protection de l’enfance. Autonomisation. Prévention de l’absentéisme, du décrochage scolaire et de la déscolarisation. Insertion socioprofessionnelle. Prévention des risques d’addiction.

Dons & contributions