SE-Actu-equilibre
Les difficultés financières de la Sauvegarde ne s’arrangent pas et la conduisent à s’interroger sur sa pérennité. Environ 300 salariés, 14 établissements, un siège à Rosières-près-Troyes, au domaine de L’Essor, un budget annuel de 16 M€ et 76 ans d’existence : la Sauvegarde est un pilier de la protection de l’enfance dans le département de l’Aube. (…) La suite de l’article pour les abonnés de l’Est Eclair ici